Construit entre 1745 et 1748 par le comte de Louvignies dans un style Rocaille Louis XV, le château de Couin se déploie sur 2000 m². Ce qui en fait le plus grand château d’Artois. La visite alterne balade bucolique dans le domaine et découverte des intérieurs cossus. Vous pouvez même jouer les prolongations en passant une nuit dans un décor inoubliable.

Propriétaire du château de Couin depuis 2002, Véronique Vinchant commence toujours la visite par le parc. Le fameux « côté jardin » réduit, si l’on peut dire, à quelques six hectares de pelouse d’où semblent jaillir des bouquets d’arbres. Hêtres pourpres, marronniers roses, érables… Un festival de couleurs qui explosent au retour des beaux jours. Au loin, on devine l’allée cavalière qui traverse le bois. Aujourd’hui, des moutons, un âne et un cheval ont fait leur cette pâture romantique. En contournant la bâtisse, on ne peut qu’admirer les sculptures de style Rocaille (coquillages, sinuosités végétales) qui ornent les quatre façades. Elles ont été réalisées par Jean-Baptiste D’Huez, fils d’Adrien-François D’Huez, l’architecte du château. Quant aux écuries, si elles font partie du parcours, c’est qu’on y trouve du marbre rose et blanc, des jambages rappelant des cheminées et des auges en pierre bleue du Hainaut.

Inscrit en totalité à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1965, le château de Couin est le « témoin vivant de l’évolution des styles », souligne la propriétaire. Avec son plafond en stuc, ses miroirs en deux parties et son large parquet chevronné en « capucine », le décor Louis XV du Grand salon tranche avec celui du Salon de compagnie qui lui succède. « Ici les boiseries se développent sur toute la hauteur des murs. Cinquante ans séparent les deux pièces. Nous sommes dans l’esprit Louis XVI. » La Grande salle à manger nous plonge dans les années 1860. Puis retour à Louis XV dans la Petite salle à manger avec ses murs recouverts d’une mosaïque de papiers peints.

Trois au total, ainsi qu’un très insolite appartement d’hôte niché dans l’entre-sol… Pour s’y rendre, le visiteur doit traverser la Grande entrée – dont la peinture imite la pierre – et surtout emprunter le Grand escalier en bois (8,80 mètres de haut). Jadis, des musiciens s’installaient derrière la balustrade pour donner des concerts. Les chambres ont toutes fait l’objet d’une restauration soignée. Tentures, mobilier, peintures et autres éléments de décoration se font écho dans un goût certain. Enfin, on accède à la salle de bains de chaque chambre par une porte dérobée. La vie de château dans les moindres recoins.

Château de Couin en pratique

  • 11, rue Principale à Couin (62760)
  • Téléphone : Tél. +33 (0)3 21 58 98 67 ou au +33 (0)6 08 50 64 07
  • Visites guidées : du 15 janvier au 12 juillet 2020 : visites guidées uniquement sur RDV pour un minimum de 3 personnes ; du 13 juillet au 16 août 2020 : visites guidées tous les jours sauf le mardi de 11 h à 17h00 ; du 19 septembre au 11 octobre 2020 : visites guidées tous les jours sauf le mardi de 11 h à 17h00 ; du 12 octobre au 15 décembre 2020: visites guidées uniquement sur RDV pour un minimum de 3 personnes.
  • Tarifs : 8 €/4€ (gratuit pour les – 10 ans). Prix des chambres (de mars à mi-novembre) : De 120 € à 160 € (petit-déjeuner inclus). Possibilités repas d’hôtes. De mars à mi-novembre.