Près d’Arras dans le Pas-de-Calais, 8 villages classés Village Patrimoine© se dévoilent aux visiteurs curieux du petit patrimoine local et d’anecdotes méconnues. Chacun raconte à sa manière l’histoire du pays d’Artois. Nature, histoire, personnalités, architecture : on vous emmène au fil de quelques détours étonnants.

Ils ont gardé un charme bucolique, et il est très agréable de s’y promener. Mont-Saint-Eloi dominé par les ruines de son abbaye surplombe les collines d’Artois. Le village prisé par les cyclistes offre de magnifiques sentiers de randonnées. A 10 minutes, Etrun, situé au confluent de la rivière Scarpe et du Gy, conserve les vestiges du mont César et se découvre au fil d’une balade au bord de l’eau.

À Hermaville, village tout proche, ce sont les censes en pierre blanche et la douceur de vivre qui vous séduiront. Enfin, Pas-en-Artois est un petit bijou de verdure niché dans la vallée de la Kilienne. Un superbe panorama sur le village et le château depuis le calvaire vous attend sur la colline Saint-Pierre.

Etrun a gardé les traces de l’Oppidum, une forteresse gallo-romaine antérieure à la fondation de Nemetacum (Arras). Quelques siècles plus tard, l’abbaye immense du Mont-Saint-Eloi, témoigne d’un Moyen-Age marqué par la puissance monastique. Elle fut aussi un site d’observation stratégique pendant la Première Guerre mondiale.

Les ruines des tours de l’abbaye de Mont-Saint-Eloi

Les églises à flèches à crochets du hameau d’Ecoivres (Mont-Saint-Eloi), Savy-Berlette, et Hermaville nous emmènent aux 16e et 17e siècles, période de guerres qui virent ces massives tours se doter de ces clochers hauts et pointus. Et que de châteaux ! Hérités des seigneurs et propriétaires qui firent fortune dans l’agriculture, ils datent souvent du 18e siècle. Vous en verrez de superbes exemples à Pas-en-Artois et Hermaville, mais ils ne se visitent pas.

Thélus d’abord (proche de Vimy) se découvre en voiture au fil de sites de mémoire rappelant les combats acharnés qui s’y sont déroulés jusqu’à la libération du village par les Canadiens en avril 1917 (Le Moulin Rouge, Les Zivy et Lichfield Craters et des monuments dédiés aux Canadiens).

À Bullecourt, bien plus au sud, vous entrez en terre australienne. 7 à 8000 soldats sont morts ici lors des batailles du printemps 1917. Le musée Jean et Denise Letaille et la statue du Digger en témoignent. Enfin, Vaulx-Vraucourt, à 10 minutes de Bullecourt fut également détruit pendant la guerre. Le village se distingue par ses deux églises reconstruites. L’église Saint-Omer est un OVNI architectural Art déco. Habituellement fermée, venez la découvrir lors des Journées du Patrimoine.

…la mairie Art Déco de Bullecourt, les vestiges de l’ancienne abbaye des Dames d’Etrun, la sucrerie réhabilitée et le monument aux morts Art Déco de Savy-Berlette : dans chaque Village Patrimoine©, il y a des curiosités étonnantes. Il faut juste prendre le temps de les découvrir, pour en apprécier toutes les petites histoires.

Qu’est-ce qu’un Village Patrimoine© ?

Né en Normandie, ce label, accessible sur candidature volontaire, est attribué à des villages caractérisés par une véritable vie locale, un patrimoine historique, artistique, mémoriel ou paysager remarquable.

Dans les Hauts-de-France, il existe plusieurs réseaux de Villages Patrimoine© : dans le Pays d’Artois, dans les Flandres, dans le Pays de la Lys Romane, et dans le Ternois et les 7 Vallées. Un réseau Normandie – Hauts-de-France vient de se constituer.

Les Villages Patrimoine© en pratique

  • Des panneaux balisent les points d’intérêts majeurs de chaque Village Patrimoine©
  • On vous conseille de vous rendre en mairie, où démarrent les parcours de découverte libre. D’autres sentiers de randonnées jalonnent ces villages.
  • Grâce à l’événement « Villages en Scène », les Villages Patrimoine© s’animent tout l’été, au rythme d’un événement par week-end et par village.