Si vous aimez les légendes et les sites mystérieux, cette balade est faite pour vous. À Sailly-en-Ostrevent, à l’est d’Arras et du Pays d’Artois, le tumulus des Sept Bonnettes fait partie des lieux les plus surprenants de la région Hauts-de-France. C’est un site mégalithique dont les mystères n’ont pas encore été tout à fait percés. On vous emmène en balade au cœur de la Vallée de la Sensée.

Un paysage magique

On la devine au loin cette butte presque surnaturelle, comme sortie d’un film de Tolkien.

Il faut emprunter un chemin agricole, à pied, pour atteindre le tumulus des Sept Bonnettes, un tertre de 75 mètres de hauteur surmonté de pierres hautes de 70 cm, formant une couronne. Le paysage offert au sommet de ce petit mont, d’un diamètre environ de 35 mètres long d’une quarantaine de mètres et large d’une trentaine de mètres, est splendide. On se sent seuls au monde, au cœur de cette grande plaine du Pays d’Artois, parcourue par deux cours d’eau : la Sensée et le Trinquise. 

Le mystère reste entier

Les histoires et les époques se croisent sur la butte. Les fouilles entreprises au XIXème siècle n’ont pas permis de prouver avec certitude la fonction de ces lieux ni sa datation : Néolithique, Age du bronze ou gaulois, le site des 7 Bonnettes préserve tout son mystère. 

La légende des Bonnettes

Vous voilà au centre des pierres, qui semblent former une ronde. C’est un cromlech, un exemple rare de mégalithes formant en cercle.

S’il ne reste aujourd’hui que 5 pierres debout, elles étaient 7 à se dresser autrefois ensemble. L’une est tombée en contrebas. Une pierre centrale aurait été dérobée, mais le mystère demeure sur cette disparition. La légende raconte qu’il s’agirait en fait de six jeunes filles et un musicien (la pierre centrale disparue) statufiés par le Ciel. Un châtiment divin pour les punir d’être allés danser plutôt que d’assister aux vêpres. Si la légende est belle, la réalité historique est plus pragmatique. 

Secrets et légendes

Châtiment divin ? Lieu de culte et de sacrifices druidiques ? Les Sept Bonnettes n’ont pas fini de nous intriguer.

Elles sont en effet orientées vers des sources légendaires du Pays d’Artois et de la région : la source de la Brogne à Rémy (un puits artésien), la source Saint-Jean à Monchy-le-Preux, la fontaine Sainte-Saturnine à Marquion ou encore la source de la cuisine aux fées à Hamel… Et connectées à d’autres sites mégalithiques. Entre histoire, mystère et croyances, cet endroit magique a encore beaucoup de secrets à nous révéler. 

Les Sept Bonnettes en pratique :

  • Accès : à partir de la D39 en venant d’Etaing, tourner à gauche à l’entrée de Sailly-en-Ostrevent (D43, en direction d’Hamblain-les-Prés) puis tout de suite à gauche, prendre un chemin rural, puis emprunter à pied le 2e chemin à droite, le tumulus est à environ 100 mètres à droite.