Ils font partie des trésors méconnus d’Arras et du Pays d’Artois. Plusieurs sites mégalithiques composent une balade étonnante, entre mystères et légendes, histoire et paysages extraordinaires. Direction la vallée de la Scarpe et la vallée de la Sensée, sur la piste des mégalithes du Pays d’Artois.

Trouver les sites mégalithiques du Pays d’Artois

Top 1 – Voir le soleil se coucher sur les Pierres Jumelles

Direction le charmant Village Patrimoine© de Mont-Saint- Éloi, à 10 minutes au nord-est d’Arras. Deux menhirs en grès brut issu des collines voisines se dressent de toute leur hauteur avec une vue extraordinaire sur les ruines de l’abbaye.

La légende raconte qu’elles seraient arrivées ici suite à une colère du Diable, à qui la reine Brunehaut avait promis de donner son âme, s’il lui construisait une route en une nuit. Quelques minutes avant d’achever son œuvre, la reine aurait réveillé un coq qui fit perdre son pari au Diable. Furieux, il aurait jeté les deux dernières pierres qu’il tenait dans les mains, à quelques mètres à peine de la Chaussée Brunehaut, cette voie romaine qui relie Arras à Thérouanne. Et quand le soleil se couche, entre chien et loup, les pierres se dotent d’une lumière quasi surnaturelle.

Dressées sur un tertre, ces pierres (une est tombée, une autre a disparu) seraient des jeunes filles statufiées, punies d’être allées danser plutôt que d’assister aux vêpres. De nombreux mystères entourent encore l’origine de cette construction.

À voir sur la route

En descendant vers Oisy-le-Verger, arrêtez-vous à Lécluse pour découvrir la Pierre du Diable (la plus grande de la région, 3,05 mètres et 5 mètres) et La Pierre Menhir de Palluel, un boute-roue au sympathique visage humain, haute comme 3 pommes (70 cm) qui protège la chapelle Sainte-Anne située à un coin de rue.

Top 3 – Faire un stone hugging au Gros Caillou

Descendez vers le sud-est, vers Oisy-le-Verger, à 15 minutes de Sailly-en-Ostrevent, en profitant des paysages bucoliques et verdoyants de la vallée de la Sensée.

Vous êtes au cœur de l’Artois Bleu, parsemé de cours d’eau et étangs. A Oisy-le-Verger, dont les origines celtiques ont été attestées, un géant veille sur le territoire : c’est un menhir colossal, taillé dans un bloc de grès haut de 2,90 m, large de 1,10 m. La légende est la même que pour les Pierres Jumelles. À ceci près que le Diable, surpris avant l’aube, avait pactisé avec des religieuses pour la construction d’un monastère !
Pensez à vous équiper de bottes par temps humide. Le menhir est implanté dans une zone de marais et marécages et le chemin qui y mène est souvent embourbé.

Les mégalithes du Pays d’Artois, en pratique

  • Les Pierres Jumelles d’Acq – Où : à la sortie de Mont-Saint-Eloi par la D 341 , prendre la 1ère petite route à gauche et parcourir environ 800 mètres. Les pierres se trouvent dans un champ sur votre droite. Vous êtes au lieu-dit « Les Droites Pierres » sur la commune de Mont-Saint-Eloi, à proximité du hameau d’Ecoivres. La randonnée à faire :« Le Chemin des Pierres du Diable », circuit N°16 de la CUA. 10 km, 2h30. Départ : Chemin d’Aubigny à Acq.
  • Les Sept Bonnettes – Où : Depuis la place de l’église de Sailly-en-Ostrevent, prendre la rue du Pont puis le 1er chemin à gauche sur la D43 (chemin de Bapaume). Les Sept Bonnettes sont accessibles à pied par le 2e chemin sur votre droite. La randonnée à faire: « Les Bonnettes », 21 km, 6h40. Départ : place de l’église de Sailly-en-Ostrevent.
  • Le Gros Caillou – Où : entre le marais de Bequerel et le canal du Nord. Depuis Palluel prendre la D13 puis le chemin du Parquiau. Le menhir se trouve au bout d’un chemin sur la gauche (panneau fléché). La randonnée à faire : « Le Gros Caillou », 12 km, 4h. Départ : place de la Mairie d’Oisy-le-Verger.