Dans les Hauts-de-France, le château de Barly a été édifié en entre 1780 et 1800 et fut classé Monument historique dans son intégralité en 1971. Cerné d’un écrin de verdure, le château de Barly est l’archétype du plus pur style Louis XVI. C’est à la visite que l’équilibre architectural et la splendeur des intérieurs sautent au yeux. Avec, en filigrane, la volonté des propriétaires qui, en passionnés chevronnés, en ont fait un lieu unique au nord de Paris.

La magie d’un château préservé

Quatre colonnes corinthiennes surmontées d’un fronton en saillie à la gloire de Minerve, déesse de la guerre, des baies vitrées cintrées de guirlandes, un corps de logis en pierres blanches d’Artois coiffé d’un toit brisé en ardoises.

Le château de Barly en impose autant par l’exactitude de son style Louis XVI que par la préservation de son ensemble architectural. De l’aveu même des spécialistes, l’harmonie des volumes accentuée par leur parfaite symétrie rendent ce lieu tout simplement exceptionnel. Édifie à l’hiver du XVIIIe siècle par la famille Blin de Barly, ce château en parfait état de conservation incarne à lui seul la quintessence du néo-classicisme à la française.

Confié aux bons soins de l’architecte-paysagiste Samuel Craquelin en 2002, l’aménagement des 2,15 hectares du parc est indissociable de la beauté du site. Le parc s’ouvre sur le château et inversement. Il est une invitation à la flânerie. On y trouve un petit arboretum, un miroir d’eau, un verger et un jeu de haies et d’arbustes qui cernent désormais la propriété.

La déambulation n’en est que plus croustillante. Les premiers pas se font au son des gravillons de la cour d’honneur puis au claquement des pavés de la cour de ferme. La visite se poursuit par la chapelle indépendante. Mais pour beaucoup, le spectacle se déroule à l’intérieur du château où tout semble aller crescendo.

Le couloir d’entrée et l’escalier d’honneur en bois sculpté imitant le fer forgé sont le prélude d’une symphonie en trois mouvements qui se joue dans les pièces en enfilade éclairées des deux côtés : la Salle à manger, le Salon d’entrée et le Salon de compagnie orné de pilastres cannelés. Remeublées avec du mobilier d’époque, ces pièces ont conservé leurs boiseries d’époque sculptées par l’Arrageois Cesar Lepage. En une heure, deux-cent-cinquante ans d’histoire défilent ainsi sous nos yeux

View this post on Instagram

Château de Barly

A post shared by Welcome to my small world 🌍🙆 (@marmoutsee) on

Le château de Barly en pratique

  • 6, rue de l’Egalité à Barly
  • Tél. : 03 21 48 41 20
  • Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 13 h à 19 h, du 1er juillet au 16 août inclus.
  • Tarif : 7 € (adulte) / 6 € (groupe) / 3,5 € (- 18 ans) / gratuit (- 10 ans).